Un site créé par Occitanie en scène dans le cadre de ses missions d'appui à l'égalité femmes-hommes dans le spectacle vivant
Retour à la liste des spectacles

Spectacle

© Compagnie L'Insoumise

La mémoire bafouée

Théâtre

🗒 créé en 2021

Compagnie L'Insoumise

Hérault

Spectacle porté par une femme

Contacts

tél 06 59 46 12 60

Présentation

« C'est bien lorsqu'elle est appropriée que la mémoire collective et familiale peut constituer le sujet, un sujet libre, et non pas inféodé et écrasé par son passé et héritage, mais agissant sur le présent »
Chili, les enfants de la dictature, CIIP janvier 2013, par Élodie Queffelec, page 44, Les enfants d'exilés et la transmission de la mémoire

Plongée sensible au cœur d’une identité métissée, La Mémoire Bafouée interroge le parcours de vie de Violeta Gal-Rodriguez, et les conséquences de l'exil de sa mère, sur son corps, son existence.
Divisée en elle-même, elle tente de répondre aux problématiques relatives à son appartenance, sa culture, les allers-retours entre « ses » deux pays, tiraillée par la culpabilité et l’amour d’un pays en rupture sociale, l’impossible réconciliation entre ses deux parts.
Une vie qui par découlement interroge ses origines : Sa mère.
Figure emblématique dans sa légende personnelle.
Ses témoignages rythment la parole urgente de sa fille.

« J’en veux à la dictature de m’avoir enlevée la grande héroïne qu’était ma mère, et à sa place y avoir laissé la peur au premier rang. »
Recherche dans la mémoire, les fantasmes et parfois « faux souvenirs » minés dans l’inconscient de la comédienne, bercée par des récits d’un pays sous le joug de l’opération condor ; les frontières entre fantasmes et réalité sont flous, ouvrant la narration à un onirisme surprenant.

Équilibre fragile entre l’intime et le politique, La mémoire bafouée résonne avec l’actualité européenne, l’exil et ses ramifications insoupçonnées, la relation mère-fille.

Par ce récit auto-biographique, Violeta Gal-Rodriguez renverse les codes du récit intime, mêlant analyses géopolitiques, manifestes de l’unité populaire des années 1970 avec analyses scientifiques de la mémoire de l’ADN.

Distribution

Direction artistique et idée originale : Violeta Gal-Rodriguez
Dramaturgie : Paula Gonzalez Seguel
Mise en scène, documentariste : Paula Gonzalez Seguel
Assistanat à la mise en scène et chant : Andrea Osorio Barra
Conseil à la création et assistante mise en scène : Rosa Landadur Parada
Interprètes : Violeta Gal-Rodriguez et Christophe Boucher
Création musicale : Christophe Boucher, en co-création avec Paula Gonzalez Seguel et Evelyn Gonzalez Seguel Collaboration chorégraphique : Josepha Suzon, Paulina Rebolledo, Célia Tali
Création vidéo et sonore : Loic Lambert
Création lumière : Mylène Pastre
Aide à la documentation, voix off : Marcela Cornejo
Assistante traduction : Yaremi Chan Padilla, Elena Rodriguez
Costumes : Natalia Geisse
Photographie et vidéo : Serge Bonnet
Réalisation audio visuelle : Paula Gonzalez Seguel

Soutiens

Création : octobre 2021 aux Subsistances – Festival Sens Interdits, Lyon (69)
Production : Compagnie L'Insoumise, en partenariat avec KimvnTeatro
Production-administration pour la compagnie l'Insoumise : David Cherpin – Association Five Tones
Production-diffusion pour la compagnie L'Insoumise : Margaux Decaudin
Coproductions : Centre Culturel Juliette Drouet, Fougères Agglomération (35), Festival Sens Interdits, Lyon (69), Association Ademass, Montpellier (34), Le Tracteur, lieu de création, Cintegabelle (31), L'Estive, scène nationale de Foix et d'Ariège (09), Théâtre Molière, Scène nationale de Sète (34), Warm-up du Printemps des Comédiens, Montpellier (34)
Accueilli en résidence : Studio Monnet – Domaine d'O, département de l'Hérault, Montpellier (34), Centre Culturel Juliette Drouet, Fougères Agglomération (35), Tracteur, lieu de création du théâtre Le Grand Rond, Toulouse (31), Subsistances, Lyon (69), en partenariat avec le Festival Sens Interdits, à la Passerelle et au Piano Tiroir, en partenariat avec le théâtre Molière, Sète (34), L'Estive, scène nationale de Foix et d'Ariège (09), La Cigalière, Sérignan (34), Théâtre de Pierres, Fouzilhon (34), Théâtre de la Ville, Pézenas (34)
Partenariat : Kimvn Teatro (Chili), pour production déléguée pour le continent sud-américain
Soutiens : Drac Occitanie, Région Occitanie, Département de l'Hérault, Occitanie en Scène

La Compagnie L'Insoumise est soutenue par La Maille, toile d'artistes féminines, et par l'association Five Tones, structure de soutien et de développement du spectacle vivant dans le cadre de son dispositif d'accompagnement de l'émergence « Zéro de Conduite. »

pointer-left linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram